menu

Julien Gasc

Vendredi 5 juin, Château

Réserver via Yuflow

Premier album solo après de riches collaborations (Aquaserge, Stereolab, April March, Katerine, Burgalat…), Julien Gasc fait peut être partie de ces dandys qui transforment la réalité en quelque chose de moins pathétique. Il conserve une part de mélancolie mais aussi un regard rieur, du recul et de l’autodérision vis-à-vis de l’absurdité de notre condition. Être dandy, ça peut aussi vouloir dire ne jamais se répéter, être en perpétuel renouveau, trouver de nouvelles influences en soi-même, revisiter son intérieur, son musée intérieur, se redécouvrir et savoir se mettre en danger.
C’est exactement ce que Julien Gasc entreprend dans sa musique.

Musique d’avant le numérique, chanson psyché, pop low-fi à la conquête de l’espace, rock teigneux chanté d’une voix blanche. Julien Gasc a voyagé dans les années 70, croisé des hippies et des punks, des dandys et des filles, et en est revenu avec ce disque à la fois rétro et intemporel, merveilleux. Les fans de Daniel Johnston et de chanson française affranchie des formats devraient se jeter sur cet ovni poétique et patraque.” Les Inrocks (Stéphane Deschamps).

julien-gasc-1-hd-(c)-julie-guez