menu

Narco Terror

Samedi 6 juin, Caves du Château

Fusion de la fratrie fondatrice du groupe Narrow Terence, Antoine et Nicolas Puaux enfilent leurs tenues de “loser-heros”, Castor et Pollux Troy, pour prêcher leur gros son trashy-comics avec leur duo Narco Terror, au ton frontalement électrique et à la dimension viscéralement rugissante. Proposant un son plus rock, stoner et suintant que son grand frère Narrow Terence, un son métallisant et bluesy-crade, porté par une certaine recherche dans les structures et l’approche rythmique. L’écriture, quant à elle, est classiquement noise, et rend hommage aux groupes qui ont bercé les deux frères dans les années 90, tels June of 44, Jesus Lizard, Nirvana ou encore The Melvins, sans oublier Bästard, dont ils reprennent le titre “Travelgum”.
Sur scène, parés de leurs leggings léopard, slips et maquillage dégoulinant, nos deux anti-heros, tout droit sortis d’un Comics ou d’une série Z, nous livrent la bonne parole musicalement trashy à coup de hurlements, de batterie martiale et de riffs gavés aux lipides… avec un soin d’écriture tout de même (ils insistent !). L’ambiance est délirante, sauvage, enrobée d’un second degré endiablé, et vous fera rentrer chez vous avec un torticoli carabiné à force d’avoir “head-bangé” furieusement toute la soirée…

Aux Etats-Unis, un tel groupe serait certainement déjà considéré comme des dieux et passerait au Bataclan avec un premier album chroniqué favorablement par Pitchfork.” Pixbear.

narco terror